Inscription en master de sociologie

Bon voilà, je suis à nouveau étudiante depuis ce matin.
Ce billet aurait pu s’arrêter là si tout avait été parfait.

Moi maudite ? Non jamais.


Par un beau matin de lundi 10 Septembre 2007, Demoiselle Tortue se prépare à finaliser son inscription en master de sociologie. Tout avait si bien commencé.
Après tout Demoiselle Tortue avait tous les papiers qu’il fallait et elle avait très bien dormi. Il lui manquait juste les photos d’identité. Quelle surprise ce fut de découvrir un énorme bouton au coin de la lèvre (de la bouche je précise) inférieure. Quel traitre ! Il n’y avait rien hier.
Le dit bouton caché, le bus tardera à faire son apparition pour amener la jeune tortue à sa faculté.
Un peu perdue, après une année de non-présence, la voilà qui se retrouve avec la moitié des photocopies demandées. Retour case départ, achetez une carte étudiante pour faire les photocopies manquantes. Elle attend dix minutes, elle esquive les sécurités sociales étudiantes (obligatoires quand on n’est pas salarié LMDE ET VITTAVI. C’est enfin son tour.

« Mais mademoiselle, les inscriptions en master c’est à la scolarité en haut de l’escalier »

La petite tortue comprend pourquoi alors il lui manquait des papiers à fournir, c’était les papiers à fournir pour une première inscription en licence.
Mais elle ne baissa pas les bras (elle pesta juste contre l’administration) pour finaliser son inscription. Au bon bureau, elle alla pour se faire remettre ses certificats de scolarité. Puis elle remonta un peu le moral à la personne qui délivrait les cartes étudiantes, parce que cette personne-là s’ennuyait ferme.

Puis elle fut prise d’un doute à propos de sa mutuelle étudiante. Elle avait souscrit à la LMDE, mais voulut se renseigner sur des tarifs. Grand malheur lui prit.
La voilà tranquillement qui se dirige vers un stand LMDE, un homme de la VITTAVI l’intercepte pour lui vendre les bienfaits de cette mutuelle. La petite tortue répond très poliment qu’elle connait, mais qu’elle est inscrite depuis 10 minutes et ce sous la LMDE et qu’elle va donc demander des renseignments à la LMDE. L’homme insiste. La tortue rajoute que ça fait quatre ans qu’elle est à la LMDE. Le boulet monsieur ne l’écoutant pas, la demoiselle polie commence à devenir un peu sèche finissant par dire qu’elle ne veut plus écouter le monsieur, qu’il doit la lâcher parce que là il commence sérieusement à la gonfler à la petite tortue. Ne pouvant pas s’arrêter de parler, il aura fallu l’intervention d’une personne de la LMDE pour stopper le jeune homme.

La petite tortue finit par se dire qu’elle aurait préféré commencer l’année un peu plus calmement quand même.

6 réflexions sur “Inscription en master de sociologie”

  1. et oui, c’est ça les aléas de l’administration, t’en fait pas t’auras toute l’année pour t’y habitué…
    En tout cas je te souhaite bon courage pour cette nouvelle année universitaire, tu va voir le rythme est HYPER soutenu….
    j’espere qu’on aura l’occasion d’aller boire un petit café chez auguste pour nous rappeler le bon vieux temps de la licence!!
    gros bisous

  2. Ton histoire me fait penser que je vais devoir y avoir droit aussi!
    Je suis rentré chez moi dans le sud donc pas possibilité de faire la réinscription, je dois tout faire la semaine prochaine ca va êtes la fête!! (^_^)/

  3. Après toutes ces années, je suis toujours étonné que tu ne saches pas te débarrasser d’un mec encombrant (surtout un mec), alors qu’il n’y a qu’un endroit à viser…

    Sinon, bon retour à la fac.

    julien

  4. Chère cliente manquée,

    Sachez qu’en n’ayant pas souscrit à notre mutuelle, vous ratez l’opportunité de participer à notre grand tirage au sort qui vous permettra peut-être de gagner un ensemble comprenant un vernis à ongles rose kirby, une montre étanche éclairante, un porte-clés lesté, un pèse-personne certifié incassable et un magnifique tee-shirt VITTAVI pour avoir le look le plus tendance de votre université. Veuillez aussi pardonner à notre représentant de ne pas avoir réussi à se défaire de l’élément perturbateur qui a empêché la poursuite de l’entretien qui vous intéressait très certainement. Dans l’espoir que vous changiez d’avis,
    Bien amicalement, l’équipe de VITTAVI.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*