Passage en deuxième année de formation d’assistante sociale

Ca y est ! Je viens enfin de finir ma première année de formation d’assistante de service sociale et je passe en deuxième année ! Pourtant j’ai vraiment cru qu’on allait pas y arriver aujourd’hui, quand je suis allée passer mon bilan individuel de formation…

Une bonne blague !


Déjà, il faut remonter à hier, quand j’ai commencé à écrire mon propre bilan. S’évaluer, c’est dur. Je savais de quoi je voulais parler, comment le ponctuer mais bloquage. Et puis finalement, j’ai écris 3 pages. 3 pages qui résume mon année, ma vie privée, mon parcours professionnel et le lien entre les 2 et moi dans tout cela et comment je ressentais les choses… beaucoup de choses se sont passées cette année, c’est sur.
Au moment de l’imprimer, imprimante… en panne. No way, le bilan sur clé USB et sur mon ordinateur.

Ce matin, réveil. J’embarque mon pc et ma clé USB ainsi que tous mes papiers d’évaluation : rapport (check) examens de droit (check) demande de stage (check). 30 minutes de voiture, j’arrive sur mon centre de formation. Quelle chaleur… ça sent les pieds dans les bureaux de la direction ! J’ai rendez-vous avec ma GSF (Groupe suivi de formation). C’est un groupe de parole interfilières ( AS et Educateurs spécialisés mélangés). On parle de nous, de nos pratiques, coups de gueule etc. Cette fois, c’est un bilan individuel. Ma GSF évalue si je suis apte à passer en deuxième année. Elle doit voir mon inscription professionnelle, mes objectifs, ce que j’ai appris de cette année.
Personne dans le bureau de rendez-vous. J’attends.. un peu…beaucoup. Je finis par attraper la secrétaire qui lui téléphone. Salle 17. Ha ok ! Elle est en retard. J’en profite pour du coup aller imprimer ce fichu bilan à copifac… imprimante en panne là bas aussi.

Je reviens. C’est l’heure de mon bilan. Je sais que de tous les papiers que je dois posséder, il m’en manque un, rangé quelque part et surement pas à sa place. Elle me demande alors  » mais il est où votre livret de formation ? » O____O Panique ? Je l’ai ramené chez moi ? Impossible, je m’en souviens pas. Elle retourne dans le bureau, il était dans la pochette de mon dossier suspendu et j’avais juste oublié de le prendre celui là. Je lui explique pour le bilan, que je l’imprime après l’entretien. Ok. On commence. Elle me relit les notes qu’elle avait prise sur moi lors d’un bilan à mi parcours. « Comment ça va ?« . Elle contrôle mes absences et n’est pas au courant que je suis allégée en sociologie : 49h non justifiés. Plus quelques une… au delà de 50 h d’absences non justifiées, c’est avis réservé sur le passage. Je martèle le fait que je suis allégée (et j’ai comme une envie de trucider notre big boss référente). Elle ressort, va vérifier. Oui c’est exact, je suis allégée. Ouf. On reprend la discussion sur mon engagement professionnel. On frappe à la porte  » pardon mesdames, on va utiliser la salle et ça va être fermé à clé »…OOOOKKKK.
Changement de salle. Je raconte ce que j’ai appris du stage et puis je lis mon bilan sur mon ordinateur. Une analyse de l’année passée, période par période. La joie, le doute, le trou noir, le retour. Elle sourit. « On voit le lien entre votre sphère privée et professionnelle, pensez à vous protéger. Vous vous inscrivez dans votre démarche professionnelle et vous avez l’air quand même mieux qu’en avril ». Elle me lit ce qui va être mis dans mon dossier. J’approuve et elle valide mon année.

Je sors imprimer mon bilan à la salle informatique. Impossible de lire ma clé USB sur les ordinateurs, j’ai pris un virus dessus (L’IRTS a eu un virus en Juin, étant sous ubuntu à la maison, il n’était pas actif) et donc je ne peux pas encore imprimer… J’attrape au vol ma référente d’intervention sociale d’aide à la personne. Elle a du mal à me reconnaitre en robe noire et chignon. Je lui explique mon problème et heureusement elle trouve une clé USB propre sur laquelle je pose mon bilan via mon ordi qu’elle pourra ensuite m’imprimer.
Je range mon dossier presque complet et c’est enfin les vacances.

6 réflexions sur “Passage en deuxième année de formation d’assistante sociale”

  1. je compatis passer des examens ça peut-étre vraiment éprouvant si en plus y’a des embrouilles qui arrivent on peut avoir un mauvais coup de stress
    j’éspére que tu as réussis
    bonne vac’s

  2. Marrant tout ce rituel de passage. 🙂

    Je suis en formation d’EJE et c’est beaucoup plus « zen » la fin d’année… Bilan de formation et remise en question pour nous aussi mais j’avoue que mon école est pas très regardante au niveau des absences (et c’est pas plus mal pour moi :))

    Bonnes vacances !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*