Faire un bilan de compétences

Comme promis, un petit article sur le bilan de compétence.

Les petites choses à savoir sur le bilan

Si on reprend la définition du site internet www.cohesionsociale.gouv.fr, le bilan de compétence permet à un salarié de faire le point sur ses compétences, aptitudes et motivations et de définir un projet professionnel ou de formation. Réalisé par un prestataire extérieur à l’entreprise (avec le cibc centre inter institutionnel de bilan de compétences), selon des étapes bien précises, le bilan de compétences peut être décidé par l’employeur ou mis en œuvre à l’initiative du salarié, dans le cadre d’un congé spécifique. On peut aussi en faire la demande libre auprès d’un organisme d’insertion (anpe, mission locale) à condition de posséder une expérience professionnelle, avant l’entrée en formation (ou bilan).

Si vous avez moins de 26 ans, vous pouvez vous adresser à votre mission locale pour obtenir un bilan de compétence. L’anpe offre aussi ce type de prestation, mais elle s’occupe des personnes âgées de plus de 26 ans, donc si vous y allez pour un bilan de compétence, vous serez de toute façon redirigé sur la mission locale.

Vous ne financez rien pour votre bilan, mais sachez que cela coute 2000€, donc il faut vraiment le faire jusqu’au bout quand on se lance dedans. Il dure entre 16 et 20 heures, souvent échelonné sur deux mois.

Formalité, patience

Voilà vous voulez un bilan de compétence. Alors qu’est ce qu’il faut faire ? On va se mettre à ma place : j’ai moins de 26 ans, une inexpérience professionnelle (caissière), une licence de sociologie et je ne sais pas quoi faire de ma vie.

Premièrement je me rends à ma mission locale pour prendre rendez vous avec un conseiller. Vous aurez surement droit à une petite réunion de présentation de la mission locale, ses buts …. Je rencontre la/le conseiller(e), souvent deux jours après. Je viens avec un CV . Je discute avec la conseillère, elle valide la demande de bilan de compétences  » Mademoiselle il vous faut un bilan ! ». Selon la période de l’année, soit elle vous fait remplir directement une demande de bilan, soit elle vous redonne rendez vous pour remplir cette demande. Je remplis ma demande et j’attends que le cibc me contacte (souvent moins d’un mois après).

Le cibc me contacte ! Youpi. Je viens au rendez vous avec un CV. Je suis reçue par une psychologue du travail. je lui explique ma situation. Elle valide ma demande. Elle me fait remplir un contrat de formation Bilan de compétence + un papier assurance. Elle vous demandera une photocopie de votre carte vitale et de votre carte d’identité. Elle me donne un rendez vous avec la personne qui va me faire passer le bilan. Souvent, c’est proche géographiquement du lieu de résidence.

Je vais au rendez vous de la personne qui va me faire passer le bilan. J’amène un CV et j’explique encore ma situation, mais là les choses sérieuses commencent.

Descriptif de la prestation

Il ne faut surtout pas penser que le bilan de compétences vous donne une réponse claire. Quand vous allez passer votre bilan, on ne va pas vous dire : vous êtes fait pour devenir radiologue. En fait c’est vous qui allez construire cette réponse parce qu’on vous donne les grands axes sur lesquels vous devez travailler rapidement (en fonction du résultat donné au profil professionnel). Les résultats ne sont donnés en aucun cas à la fin du bilan.
Pour plus de précisions, je vous mets en annexe les conditions détaillées. Cela sera plus simple pour vous de lire, que moi à vous détailler.

Annexe 1

Annexe 2

Pour l’instant j’en suis à la phase deux : j’ai eu mes résultats de profil personnel, professionnel et de valeurs. Je suis en phase de recherches documentaires et d’investigation sur le terrain, mais ceci fera l’objet d’un autre message sur ce blog.

Une réponse à “Faire un bilan de compétences”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*